Retour accueil

Evaluations GS : non, elles ne sont pas obligatoires !

vendredi 15 octobre 2021

L’obsession compulsive sur les fondamentaux du ministre Jean-Michel Blanquer ruisselle maintenant sur les rectorats, DSDEN et circonscriptions. La culture de l’évaluation à la sauce Blanquer est surtout un moyen pour évaluer l’enseignant-e, contrôler et imposer les « bonnes » pratiques.

Les IEN du Calvados tentent d’imposer aux collègues de GS la passation d’évaluations. Ce sont des évaluations départementales et il n’y a pourtant aucune obligation nationale à les imposer. Ces évaluations ne doivent être que des outils mis à la disposition des personnels. Les collègues connaissent leurs élèves et ont déjà repéré les difficultés. Ils n’ont pas attendu ces outils qui n’ont d’ailleurs jamais été annoncés.

Une réponse médicale ?

Et comme dans le Calvados on ne fait pas les choses à moitié, la DSDEN14 a dégainé la grosse artillerie : tableau nominatif à remplir, remontées aux circonscriptions, enquête confidentielle auprès des parents à remettre au médecin scolaire... Encore faudrait-il qu’il y ait un médecin scolaire par secteur : des élèves de maternelle n’en ont jamais vu ! Que vont faire les médecins scolaires en sous effectif(1) de ces centaines d’enquêtes à dépouiller, classer, analyser ? Et que deviennent les RASED, pourtant au coeur de la remédiation ?

Une saisie illégale !

De plus le SNUipp-FSU14 soulève la question de la conformité de la collecte de données : la saisie des résultats dans un tableur avec la liste des élèves est totalement illégale du point de vue de la RGPD(2).
Les parents devraient être informés et donner au minimum leur accord du fichage de leur enfant et de l’utilisation des données.
Dans tous les cas, si on vous impose de remonter des données, demandez par écrit si cette remontée est conforme à la RGPD (n’hésitez pas à mettre le SNUipp-FSU14 en copie, et exigez une réponse écrite, pas une réponse orale téléphonique !).

Redonner du sens à notre métier.

Le SNUipp-FSU14 invite les personnels à utiliser ces évaluations, ou une partie, uniquement si ils le souhaitent et propose un modèle de réponse collective du conseil des maîtres :

Madame, Monsieur l’IEN,
Notre école et ses personnels ont déjà réalisé des évaluations diagnostiques auprès de leurs élèves sur l’ensemble des domaines du programme. Aujourd’hui le temps scolaire est entièrement consacré aux apprentissages. De plus, nous interrogeons la licéité du tableur à remplir avec une liste nominative des élèves associée à leurs résultats. Aussi, nous ne ferons pas remonter les résultats (ou n’utiliserons pas les évaluations académiques proposées).
Le conseil des maîtres

(1) Le service santé du Calvados se compose de 13 médecins répartis dans 8 secteurs.

(2) Règlement Général de Protection des Données. Plus d’informations ICI.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |