Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / AVS-AESH-EVS 


Renouvellements contrats EVS : ce qui se passe dans les autres départements.

lundi 2 juin 2008

Bouches du Rhône : le choix a été fait, en accord avec l’ANPE et le SPER, de renouveler tous les CAV quelles que soient leurs missions. Les cas de non réemplois ne devraient concerner que les personnes souhaitant sortir du dispositif et les personnes que les directeurs ne souhaitent pas garder. Les réembauches pour leur remplacement seront faites en septembre. Le volume des EVS sur les Bouches du Rhône ne diminuera pas à la rentrée 08.

Calvados : le renouvellement ne concernerait que les personnes de plus de 50 ans, les personnes qui ont le statut de travailleur handicapé et les EVS dont le contrat est inférieur à 12 mois, soit seulement 120 contrats des 270 du département.

Charente : les CAV seraient reconduits pour une 3ème année jusqu’au 30 juin 2009. Charente Maritime : une circulaire IA précise que les contrats ne peuvent pas être renouvelés au-delà de 24 mois pour les CAE et de 36 mois pour les CAV (dont acte !).

Haute Garonne : gros problème d’interprétation des textes selon les administrations et les services. Infos contradictoires selon les personnes et les services, voire selon les jours. La date du 31 décembre 08 est présentée comme butoir au départ. Attente de consignes du ministère pour lancer le renouvellement (reporté à juin). Difficulté à aller aux 5 ans pour les plus de 50 ans.

Gironde : un collège employeur ne souhaite plus gérer une partie des EVS qu’il avait en charge (130) et qui ne dépendent pas de son secteur. Difficulté pour fins de contrats ultérieures au 30 juin 08 parce que renouvellement de 6 mois dépasse la date du 31 décembre.

Loir et Cher : l’IA s’est formellement engagé au maintien en nombre identique des contrats « direction d’école » et « EVS-ASEH ».

Loire Atlantique : les CAV seraient reconduits pour une 3ème année jusqu’au 30 juin 2009.

Meurthe et Moselle : circulaire IA qui précise que le SPED ne retient pas la possibilité d’une 3ème année et confirme cette limitation maximale des CAV à 2 ans. Rappel esprit du dispositif : permettre à un maximum de personnes éprouvant des difficultés d’accès à l’emploi de bénéficier d’un contrat pour une durée limitée.

Vosges : le SPE a retenu la limite de 24 mois, refusant aux intéressés la prolongation de 12 mois supplémentaires

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |