Retour accueil

Débat sur l’école : Constat accablant pour qui ?

vendredi 7 septembre 2007

Une bonne partie de l’été a été marquée par la volonté du gouvernement de restreindre le droit à l’action des salariés, à mettre en œuvre la règle du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant en retraite, à prévoir la suppression de plus de 1000 postes dans un contexte d’augmentation du nombre d’élèves.

Agissons pour UN SERVICE MAXIMUM dans l’éducation nationale !

Le mépris de l’engagement professionnel des enseignants, l’autoritarisme, le doute jeté sur l’école ont accompagné ces mesures régressives qui s’inscrivent dans la continuité de celles mises en œuvre ces dernières années.

Le gouvernement mène une politique de communication bien « huilée » qui a pour objectif de masquer sa détermination à saborder les services publics dont celui d’éducation sans chercher à résoudre concrètement les problèmes de l’école.

Plus que jamais, les élèves, leurs parents, les enseignants ont besoin d’un autre projet pour l’école.

Agir, réagir, c’est SE SYNDIQUER OU SE RESYNDIQUER.

Le SNUipp compte sur vous tous, dès maintenant !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |