Retour accueil

Vous êtes actuellement : COVID-19 


Compte-rendu du CHSCTA du 03 novembre- spécial COVID-académie Normandie

vendredi 6 novembre 2020

Déclaration FSU :

PDF - 57.5 ko

- Moyens de protection (masques, gel....)

Nous avons indiqué qu’ils avaient été livrés en nombre insuffisant. Le SG a indiqué que les établissements devaient être dotés de ce dont ils avaient besoin, en quantité "raisonnable".

La FSU a indiqué que les masques devaient être livrés dans leur paquet d’origine par mesure d’hygiène et de traçabilité sans être déconditionnés avant distribution.

Pour les écoles, des masques de taille S et XS ont été fournis pour les élèves qui n’en auraient pas.

Nous avons pointé la difficulté de certains brigades et TRS qui n’ont pas été fournis en masques. De plus certains directeurs d’écoles n’ont reçu que des tailles S pour les personnels enseignants.

Nous avons demandé de masques FFP2 pour les collègues de maternelles.

Pour les masques inclusifs, une première commande de 5000 masques a été distribuée à des publics prioritaires (élèves malentendant notamment). Une seconde livraison de 9600 masques est en cours.

- Personnels vulnérables

Le DRH a rappelé la décision du conseil d’État de suspendre le décret du 29/08. Dans l’attente d’une éventuelle décision, c’est le décret du 05 Mai 2020 qui s’applique. Les 11 pathologies identifiées permettent aux collègues d’être mis en télétravail ou en ASA. Les personnels déjà identifiés comme vulnérables n’ont pas à fournir de nouveau certificat. Nous avons demandé qu’il y ait une information officielle à tous les personnels de cette modification.

- Nettoyage des locaux et respect du protocole

Nous avons rappelé la nécessité d’augmenter le nombre de personnels affectés à l’entretien des locaux et aux services de cantine pour assurer le nettoyage imposé par le protocole sanitaire.

Le SG a annoncé que la région avait décidé de recruter un personnel supplémentaire par lycée.

Pour les collèges, les DASEN sont chargés du dialogue avec les conseils départementaux. Aucun n’a décidé d’affecter du personnel supplémentaire se contentant d’assurer un remplacement rapide des personnels absents.

Concernant l’organisation des établissements et le respect du protocole, les chefs doivent faire remonter leurs organisations et un éventuel passage en demi classe.

Cas de la désinfection des jeux et objets partagés par un même groupe en maternelle : Une désinfection quotidienne doit être effectuée ou les objets doivent être isolés 24 heures avant réutilisation. La FSU pointe la difficulté à mettre en œuvre cette consigne sur le terrain.

- Aération des locaux

Nous avons indiqué les difficultés engendrées par l’aération et la période hivernale. Nous avons également fait remarquer la difficulté à aérer des salles sans fenêtres ou avec des ouvertures limitées.

Nous avons également rappelé la nécessité de contrôler les installations de chauffage par aérothermie notamment. Un avis du HSCP du 14 octobre donne des recommandations en ce sens.

Il n’y a pas eu de réponse concrète de l’administration ni de communication sur le sujet à destination des établissements.

- Statistiques sur le nombre de personnes contaminées (1er degré, 2nd degré, administratif)

Sur la période Septembre/Octobre :

- 1er degré : 98 cas pour les personnels 193 cas pour les élèves (en Normandie)

- 2nd degré : 183 cas pour les personnels 926 cas pour les élèves (en Normandie)

Nous avons indiqué à la rectrice que ces points hebdomadaires ne reflétaient pas la réalité de terrain. A titre d’exemple, la semaine avant les vacances, dans le 76, le bilan indiquait une classe fermée alors qu’un grand lycée rouennais en avait 6 de fermées.

- Conditions d’exercice de l’EPS

Nous avons rappelé le distinguo à faire concernant la distanciation physique entre ce que dit le protocole général et la fiche thématique EPS. Si dans le premier on parle de 1mètre, la fiche thématique indique une distanciation de 2 mètres à respecter lors des activités physiques. Petit rappel pour les écoles : pas de port du masque durant ces activités. Nous avons demandé à ce qu’il y ait une information à destination des écoles sur ce sujet. Nous avons indiqué les difficultés qui apparaissent sur les ouvertures des gymnases et piscines aux scolaires dans certaines communes. Les IPR EPS reconnaissent quand même la difficulté d’enseigner la discipline.

- Sorties et voyages scolaires

La directrice de cabinet a indiqué que :

- les sorties avec nuitées sont suspendues

- il est fortement conseillé de suspendre les sorties à la journée

- Tenue des réunions, des CA, des rencontres parents/ profs

La rectrice a précisé qu’il fallait les faire au maximum en distanciel.

Elle doit envoyer un message à ce sujet aux IEN et aux chefs d’établissements. Nous ne sommes malheureusement pas certains que cela nous éclaire davantage.

- Attestation professionnelle

Le supérieur hiérarchique direct est chargé de les fournir. Si il y a des difficultés sur une circonscription ou un établissement, n’hésitez pas à nous le faire remonter et la FSU interviendra auprès du SG.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |