Retour accueil

Vous êtes actuellement : COVID-19 


Pas d’obligation de remplir le LSU !

samedi 20 juin 2020

La Direction académique impose de remplir le Livret Scolaire Unique. Pour le SNUipp-FSU14, au regard de la situation inédite, c’est incompréhensible.
Aussi, nous avons posé, lors de la CAPD du 18 juin, la question de l’obligation de renseigner le LSU à celui qui a rang d’A-DA.
L’Adjoint au Directeur Académique (titre qui remplace celui d’Inspecteur de l’Education National Adjoint) nous a précisé qu’il n’y aurait pas d’injonctions, tout en vantant le mérite de cet outil.

Bon, on avait mal compris, on est rassuré-es : on n’a pas l’ordre de remplir le LSU !

Cette confirmation était d’autant plus nécessaire que renseigner le LSU, pour ce trimestre si particulier pose des questions pédagogiques mais aussi morales...

Pendant le confinement, nous nous sommes mobilisé-es pour maintenir le contact avec nos élèves (qu’ils aient ou non une connexion internet). Mais tous n’ont pas pu bénéficier de la même façon d’un accompagnement parental lors de l’« école à la maison » qui n’était pas l’Ecole, ne pouvait couvrir l’ensemble des domaines du programme et permettre, en particulier aux plus fragiles, d’aborder de nouvelles notions...

Les conditions de la reprise, après le 12 mai, là où elle a eu lieu, nous ont également obligé à adapter notre enseignement pour tenir compte du protocole sanitaire et de situations très diverses (maintien en distanciel de beaucoup d’élèves, présentiel à temps partiel pour certains, répartition différente des élèves entre enseignants,...).

Aussi, comment ne pas envisager que les parents voient la remise d’un livret pour cette période comme une appréciation de la qualité de l’accompagnement familial (et un jugement sur celui-ci) puisque qu’évaluer les compétences ne pouvait être notre priorité quand l’urgence était de rassurer, d’aider nos élèves à maintenir un lien avec le travail scolaire.

Pourtant l’A-DA a trouvé que la secrétaire départementale du SNUipp-FSU14 avait une vision rétrograde de l’évaluation. Pour lui, le LSU peut se remplir sans évaluation, c’est juste un outil pour connaître ses élèves et rassurer les parents et que ça ne demande pas de travail supplémentaire à l’enseignant !

En cette période inédite, imposer le LSU n’a aucun sens, ni pour les élèves, ni pour les familles, ni pour les enseignants, le SNUipp-FSU14 appelle au respect du libre choix des conseils des maîtres qui jugeront de sa pertinence pour le suivi de chacun des élèves.

Dans le Calvados, circule le bruit que le fait de non remplir le LSU "bloquerait la machine". Ce problème informatique n’a jamais été évoqué dans les départements où les DASEN ont confirmé aux élu-es des personnels qu’il n’y avait aucune obligation à remplir le LSU. Par contre le fait de cocher tous les items « non évalué » est en effet source de blocage.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |