Retour accueil

Vous êtes actuellement : COVID-19 


Assiduité scolaire : Monsieur le Directeur Académique, nous nous devons de refuser d’appliquer votre appel à déclencher le protocole « assiduité scolaire » en cas d’absence des élèves

samedi 20 juin 2020

Cette consigne, reçue le jeudi 18 juin par la lettre d’information a choqué les équipes enseignantes tant elle leur a parue déplacée et susceptible de compromettre gravement l’intérêt public qu’est la confiance des familles dans la parole publique et dans la bienveillance de ses agents par rapport à une obligation réimposée dans un délai si court et un contexte si particulier.

Le SNUipp-FSU14 a donc aussitôt contacté le DASEN pour que soit retirée cette demande départementale qui va à l’encontre des annonces du ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer ; ce dernier ayant indiqué qu’il n’y aurait pas de sanctions auprès des familles qui ne remettront pas leurs enfants à l’école pour les 8 derniers derniers jours effectifs d’école.

Après enquête auprès des autres sections départementales du SNUipp-FSU et après avoir alerté le SNUipp-FSU national sur cette initiative déplacée, il apparaît qu’elle ne semble pas venir du ministère et qu’aucun département n’a diffusé un tel appel.
La « consigne » reçue ailleurs est dans un tout autre registre comme en témoigne celle-ci : «  Pour ce qui est de la reprise du 22 juin, l’essentiel est de bien remplir les registres d’appel (un élève qui n’est pas noté absent est réputé présent en terme de responsabilité) mais nous n’allons pas lancer de procédures pour cette période particulière. »

Il est sûr que la Direction académique du Calvados montre depuis longtemps une volonté de toute puissance et un désir de mise au pas des enseignants en utilisant pressions et menaces mais, là, son autoritarisme s’étend à une volonté de « contrôle » aussi des familles !
Pour cela, elle dégaine l’artillerie lourde. Tout ça pour ça, puisque au final les démarches finiront par accoucher, à l’instar de la montagne, "d’une souris", comme le caricaturait Jean de la Fontaine.

En cette période inédite, la bienveillance est de mise, aussi bien du côté des personnels que des familles...

Ci-dessous la lettre envoyée au DASEN :

Mr le Directeur académique,
Le SNUipp-FSU du Calvados vous a interpellé à propos des consignes très locales données aux directeurs-trices pour la rentrée du lundi 22 juin dans la lettre du 18 juin au sujet du contrôle de l’assiduité des élèves.

Les directeurs-trices, et au-delà les enseignant.e.s, ont suffisamment souffert ces derniers temps entre ordres, contrordres et injonctions de toutes sortes (deux protocoles de reprise dans la seule journée du mercredi 17 juin !) et qu’il serait bon de ne pas accroître leur charge et leur malaise par un travail inutile, dont les conséquences coercitives n’auraient que peu d’effet compte tenu du délai et des moyens dont dispose l’administration pour faire revenir les élèves absents. 

Le SNUipp-FSU14 s’interroge sur les objectifs du dispositif que vous imposez et qui ne répond en aucune manière à une logique de prévention de l’absentéisme utile.

Demander aux écoles de procéder à la lourde rédaction de manquements d’assiduité scolaire apparaît totalement inopportun et est interprété par l’ensemble des enseignants comme une forme de délation insupportable.

Votre autoritarisme en matière de contrôle de l’assiduité est contraire aux propos du ministre mais aussi contraire à l’instauration d’un climat de confiance et de compréhension vis à vis des familles.

Nous sommes loin de l’école de la confiance que vous dîtes si souvent prôner. Monsieur le Directeur, votre appel à déclencher le protocole « assiduité scolaire » en cas d’absence des élèves est donc susceptible de compromettre gravement l’intérêt public qu’est la confiance dans la parole publique et dans la bienveillance des fonctionnaires par rapport à une obligation réimposée dans un délai si court et un contexte si particulier.

Aussi, Monsieur le Directeur académique, les enseignants se doivent de refuser d’appliquer votre consigne.

Caen, le 20 juin 2020
Laurence Guillouard,
secrétaire départementale du SNUipp-FSU14

lettre ici :

PDF - 69.4 ko
lettre ouverte DA14 - rentrée 22.06.20
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |