Retour accueil

Vous êtes actuellement : COVID-19 


Protocole sanitaire ministériel et missions des AESH pour la reprise dans les écoles et établissements scolaires à partir du 11 mai

mercredi 13 mai 2020

Le ministère a fixé des dispositions spécifiques aux missions des AESH dans un protocole sanitaire dont nous avons seulement eu connaissance le 13 mai 2020

AESH : des précisions pour la reprise

Le SNUipp-FSU avait alerté le ministère sur la situation des personnels AESH. Contre toute attente, le ministère vient de publier un protocole national pour la reprise des AESH dans les écoles et établissements. Cette fiche fait le point sur les consignes sanitaires et les missions.

PDF - 40.6 ko
Protocole sanitaire AESH

Elle apporte des précisions sur la situation des personnels susceptibles de ne pas reprendre leur service en présentiel (personnes vulnérables, personnes vivant avec une personne vulnérable) mais élude la situation des personnels confrontés à des problèmes de garde d’enfant (priorité d’accueil dans les écoles, travail à distance, autorisation spéciale d’absence si le travail à distance n’est pas possible).

Sur les missions, il n’est pas rappelé qu’elles sont strictement cadrées par la circulaire de 2017. Mais comme le protocole national circonscrit leur action « au service de la protection sanitaire de l’ensemble des élèves en situation de handicap », cela peut permettre d’éviter toute demande abusive.
Il est aussi précisé que l’AESH peut être amené à accompagner d’autres élèves que celui ou ceux qu’il accompagne habituellement. Le SNUipp-FSU veillera à ce que cela ne se traduise pas par une dégradation des conditions de travail et une augmentation des déplacements entre écoles et établissements, ce qui serait en contradiction avec le protocole sanitaire.

Si l’expertise du personnel de santé scolaire et du médico-social peut être sollicitée pour analyser les besoins préalablement à la reprise dans un certain nombre de situations, cela doit être effectif partout pour définir les conditions de prise en charge dans l’intérêt de l’élève et pour garantir la sécurité des personnels. Il ne serait pas admissible que, dans la période, les équipes soient laissées seules face à ces problématiques.

Enfin, à la demande du SNUipp-FSU, un paragraphe rappelle que le renouvellement des contrats sera anticipé et qu’il s’applique pour tou.tes.
Cela doit s’appliquer à tous les AESH, y compris à celles et ceux dont le contrat CUI-PEC (dans d’autres départements) arrive à son terme.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |