Retour accueil

Vous êtes actuellement : COVID-19 


Conditions sanitaires d’accueil des élèves dans le Calvados : protégeons les personnels

jeudi 2 avril 2020

Le SNUipp-FSU14 a été à l’initiative, dans le cadre du CHSCTD, d’une enquête sur les conditions d’accueil des élèves des personnels prioritaires.

44 % des écoles ont répondu à l’enquête. Sur 150 réponses, 129 écoles accueillent des élèves.

La synthèse ci dessous porte sur les 129 réponses des écoles d’accueil.

Mise à disposition de protections individuelles (masque, gants, gel etc...) :
Même si on voit une évolution positive entre la 1ère semaine où les collègues dans leur quasi majorité n’avaient rien pour se protéger et la 2ème semaine où des écoles ont reçu du gel hydro-alcoolique de la commune de leur école, malheureusement les protections individuelles se résument encore très et trop souvent à peau de chagrin. Beaucoup disposent maintenant de gel hydroalcoolique et de gants, quelques-unes ont la chance d’avoir des masques en tissu fabriqués par des bénévoles extérieurs, mais 28 % des écoles qui ont répondu à l’enquête n’ont toujours rien du tout ! (36 sur 129).
Les écoles viennent d’apprendre que des masques seraient distribués à partir du 3 avril.

En ce qui concerne le nettoyage, là encore les pratiques sont très disparates.
Certaines écoles ont été nettoyées à partir de la deuxième semaine.
Dans 7 écoles il n’y a pas du tout de nettoyage !
Une école n’a été désinfectée qu’une seule fois depuis le début du confinement, dans une autre le grand nettoyage est fait une fois par semaine.
Dans d’autres, ce sont les PE qui font le ménage ! Témoignage : « Nous nous en chargeons avant de quitter l’école. Nous avons essentiellement du produit et des lingettes bactéricides (pas virucides), mais pas en très grande quantité. On m’a donné aujourd’hui une sorte de fumigène virucide à utiliser ce soir en quittant les locaux »
Parfois les classes utilisées pour les élèves sont désinfectées quotidiennement mais pas la salle des professeurs

Dès le début du confinement, le SNUipp-FSU14 n’a eu de cesse d’alerter la Direction académique. Oui au volontariat, mais dans des conditions de sécurité sanitaire maximale.
Les personnels ont appris le 2 avril que des masques seraient enfin distribués ( le discours politique effarant qui affirme qu’ils ne servent à rien – nous ne sommes pas dupes- permet de cacher la réalité de la pénurie). Cependant les conditions sanitaires dans quelques écoles mettent réellement en danger les personnels.
Le SNUipp-FSU14 continue à dénoncer les conditions sanitaires parfois inacceptables.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |