Retour accueil

Audience à la demande du SNUipp-FSU avec la rectrice le 6 novembre 2019 : Hors classe, formation continue...

jeudi 7 novembre 2019

Le SNUipp-FSU a été reçu au titre des trois départements par la Rectrice le 6 novembre 2019.

Les décisions académiques de plus en plus fréquentes concernant les personnels du premier degré sans concertation avec les représentant-es des personnels empêchent les décisions locales. Le but de cette audience était de clarifier les lieux d’échange et les modalités de consultation. Chaque département a des spécificités qui doivent être prises en compte. Le SNUipp-FSU restera vigilant à ce que l’échelon départemental soit respecté.

Avancement à la hors classe des professeur-es des écoles

Les points forts de notre intervention concernaient le passage à la hors classe pour les professeur-es des écoles ex-instititutrices-teurs.
Nous avons rappelé que malgré l’accord PPCR, des collègues avaient pris leur retraite sans avoir atteint la hors classe.
A notre demande, la Rectrice s’est engagée à une prise en compte de la situation des collègues retraitables.
Nous sommes revenues sur les critères retenus par les 3 DASEN, source d’un manque de reconnaissance de la profession et d’un sentiment d’injustice. Le SNUipp-FSU revendique la prise en compte de l’Ancienneté Générale de Service comme 1er critère de départage. Nous n’avons pas obtenu de réponse favorable, le SNUipp-FSU continuera de batailler.
Nous avons également alerté sur le délai trop court de consultation de l’avis. La rectrice a convenu de ce problème et va voir comment cela peut être réglé.

Consultation des organisations syndicales sur le plan de formation continue

Depuis deux ans, les représentant-es n’étaient quasiment plus consulté-es sur l’élaboration du plan de formation et ne pouvaient faire remonter les besoins. Cette année, un groupe de travail académique aura lieu.

Le recrutement sur liste complémentaire

Cette année, les désistements des lauréat-es n’ont pas été compensés par un recrutement sur la liste complémentaire. La Rectrice a répondu que le ministère n’avait pas autorisé le recrutement sur celle-ci.

Difficultés de mutations interdépartementales des personnels

Le SNUipp-FSU a obtenu une garantie de quelques départs de l’Orne en fonction du résultat des permutations. Même si cela ne règle pas le problème du manque d’attractivité, la possibilité de ces quelques départs reste primordiale.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |