Retour accueil

Après le 9 mai à Caen , le 18 mai à Paris

mardi 30 avril 2019

Déjà très mobilisés les 19, 30 mars et 4 avril derniers, et après le 9 mai, les personnels de l’Éducation nationale seront également dans la rue le 18 mai prochain à Paris, à l’occasion d’une manifestation nationale pour redire au ministre de l’Éducation nationale qu’ils ne veulent pas de sa loi sur « l’école de la confiance ». Et celui-ci peut bien évoquer dans les médias un « festival de bobards », les raisons de ce refus sont bien réelles.

Départ possible en bus de Caen le 18 mai
Gratuit pour les syndiqué-es SNUipp-FSU

Pour s’inscrire, envoyer un mail à snu14 snuipp.fr

Non, les enseignantes et les enseignants ne veulent pas de cette modification radicale de la structuration de l’école avec la mise en place des EPSF. La profession refuse aussi que soit remise en cause sa liberté d’expression et refuse le cadeau fait à l’école privée avec l’instauration de l’instruction obligatoire à 3 ans. Pas plus qu’elle n’accepte la possibilité de voir confier des classes à des étudiantes et étudiants sans formation.

Le 9 mai, avec l’ensemble des syndicats de fonctionnaires, la FSU appelle à se mettre en grève pour dire non à la réforme de la Fonction publique et exiger l’abandon du projet de loi Blanquer. Une exigence qui sera au cœur de la manifestation nationale du 18 mai à Paris pour hausser encore le niveau de la contestation.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |