Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / Carte scolaire 


Fermetures de 15 classes : où est la bienveillance ?

mardi 12 septembre 2017

Bienveillance... Qui aime bien châtie bien....

Cette rentrée est marquée par de fortes mobilisations de parents consternés par les fermetures de classe qui n’avaient pas du tout été anticipées.

15 fermetures ! On n’a jamais vu ça...

Alors que le nombre de fermetures le jour de la rentrée était de 3 en 2015, 6 en 2016, il est passé à 15 cette année ! Et l’année prochaine, ce sera 45 ?

Hérouville Saint Clair : un comptage des effectifs de toutes les écoles n’a pas eu lieu le lundi de la rentrée mais mercredi 6 septembre et c’est finalement mercredi soir que la directrice de l’école Boisard a été informée de la fermeture d’une classe dans son école en REP, la directrice devant se charger à 20h30 d’annoncer à la collègue concernée qu’elle était victime de carte scolaire et devait changer d’école. Aucun soutien n’est venu de la hiérarchie qui ne s’est pas déplacée et a refusé de la remplacer une journée pour qu’elle ait du temps pour réorganiser les classes. On lui a seulement envoyé la conseillère péda pour l’aider à bien respecter ses “obligations”...
C’est la première fois qu’une fermeture est annoncée 3 jours après la rentrée. Trop c’est trop, une grande partie des enseignants d’Hérouville a décidé de se mettre en grève jeudi 14 septembre pour dénoncer les conditions de rentrée. Les parents manifestent, bloquent l’école et soutiennent le mouvement de grève. Ils seront nombreux à être présents jeudi à 10h à la direction académique à Hérouville Saint Clair.

Ver sur Mer : une classe avait été ouverte pour cette rentrée pour permettre la scolarisation d’une partie des élèves d’Asnelles suite à la fermeture de l’école. Malgré plus de vingt inscriptions supplémentaires, cette ouverture est annulée. Cette mesure est incompréhensible pour les enseignants et les parents, très remontés. Les parents occupent depuis l’école, les enseignants se joignent à la grève jeudi accompagnés de nombreux parents.

Saint Pierre la Vieille : la fermeture de la 3eme classe entraîne une répartition des élèves dans une classe de PS-MS-GS-CP à 24 et une classe de CE1-CE2-CM1-CM2 à 29 élèves ! Les enseignants, professionnels, voient le travail préparé cet été à refaire, les projets à abandonner, des quadruples niveaux à gérer ! Blocage par les parents de l’école avec confiscation des tables et chaises, occupation des locaux jours et nuits, campagne de pétitions, blocage de routes, barrages filtrants, alerte des médias... Un bus de parents rejoint l’action.

Lechatellier en REP+ : la répartition des élèves suite à la fermeture de la classe ne passe pas ! Les CP dédoublés ne permettent pas la répartition sur des double niveaux. Pas d’autres choix possibles que de sacrifier une classe en maternelle. Là encore les parents manifestent leur mécontentement.

Le SNUipp-FSU14 dénonce les fortes pressions subies par les directrices et directeurs de la part de leur hiérarchie. La fermeture d’une classe le jour de la rentrée est toujours douloureuse, particulièrement lorsque rien ne le laissait présager. Dans chaque décision, seule la logique comptable a primé, aucune prise en compte de la réalité du terrain, aucune prise en compte du travail de préparation et de l’investissement des collègues. Toutes ces mesures dégradent les conditions de travail et affaiblissent le Service Public d’Education.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |