Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / Direction d’école 


Simplification des tâches de direction, simplification des tâches de l’administration

Faut bien avouer, le plus simple, quand ça coince, c’est de refiler le boulot aux dirlos.

vendredi 17 mars 2017

Mais que je suis ... ! Enfin je viens de comprendre ... la simplification des tâches de direction.

Mais évidemment, et comment n’y avons-nous pas songé plus tôt. Personne n’a parlé de simplifier la tâche des directeurs/trices et encore moins de l’alléger. Il s’agit en fait de simplifier la tâche de l’administration dans le pilotage de l’école.

- Des enseignants référents pas assez nombreux et débordés ? Et hop, pour les enseignants et les dirlos le GEVASCO (et le reste).

- Un LSU pas fini (mais applicable !), hop là ! Formés en octobre/novembre, malgré des modifications jusqu’en février 2017. Sont sacrément adaptables les dirlos ! Pis savent travailler tout seuls, efficaces les filles et les gars ! "Tu vas voir y vont l’faire, j’te dis" !

- Un peu juste dans les dates de maintien ? Pas de problème les dirlos vont t’arranger ça pendant leurs vacances (de toute façon, y’peuvent pas se payer les sports d’hiver, trop cher, ça les occupera). Deux jours ouvrables plus les congés, c’est presque trop finalement !

- Les IEN trouvent la charge de travail trop lourde (et peut-être aussi trop inutile) concernant les stages de "Remise à niveau". Et paf ! Pour les dirlos encore : connaissent le terrain, les bâtiments, les lieux, y’s’ront parfaits(tes). Pourront p’t’être même faire pression sur les collègues qui ne veulent pas encadrer ces "stages", on ne sait jamais. Avec quelques petits sous-entendus bien placés, des postes à profil qui se profilent, des conventions rurales et autres, diverses et variées, ça devrait passer...

Alors elle est pas belle la simplification des tâches ? C’est pas beaucoup plus simple comme ça ?

Regarde bien, t’es juste en personnel, t’as des trucs à finir, n’importe quoi ? Sont polyvalents, multitâches, tout terrain, pas bruyants, les dirlos. Couinent bien un peu parfois mais un sourire et une "private joke" en réunion et c’est bon, ça passe à tous les coups ! Pis ben polis avec ça, ben correc ! Rarement un mot plus haut que l’autre. Pis plutôt efficaces finalement, et pas onéreux, ça non !

Faut bien avouer, le plus simple, quand ça coince, c’est de refiler le boulot aux dirlos.

Ça simplifie pas la tâche, ça ?

Un directeur

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |