Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carrière  / Promotions 


Compte-rendu de la CAPD du vendredi 14 octobre 2016

dimanche 16 octobre 2016

barèmes des derniers promus - temps partiel : l’administration organise de savants calculs pour ne pas donner de 80% à des enseignants du 1er degré en classe ordinaire. - MAT - défense de collègues - mise en place du LSUN
Déclaration préalable du SNUipp-FSU Calvados : conditions d’exercice, journée de pré-rentrée, report de l’indemnité de direction.. : ici

- Avancement d’échelon des professeurs des écoles
Voici le barèmes des derniers promus PE pour l’année 2016/2017.

Echelon Grand choix choix
5 39
6 46,5 45
7 52,417 50,497
8 57,5 56
9 63,492 64,567
10 77,242 72,5
11 87,767 83,914

Tout savoir sur les promotions :

http://e-promotions.snuipp.fr/14

L’analyse des statistiques sexuées montre que le pourcentage de promotions des femmes s’améliore, représentant ainsi mieux la profession. Le SNUipp-FSU14, depuis de nombreuses années, s’est engagé dans la réduction des inégalités hommes-femmes.

Eclairage sur les enseignants référents.
Un appel à candidature dans le 2nd degré a été lancé pour pourvoir un poste encore non pourvu. Une réflexion est en cours pour le nouveau poste référent à la rentrée 2017 : elle porte sur la répartition géographique mais aussi sur la répartition des missions.
En effet, certains enseignants référents ont plus de 300 dossiers, d’autres ont beaucoup de distance à parcourir et qu’il est en effet nécessaire d’améliorer leurs conditions de travail, a ajouté le SNUipp-FSU14.

Décharges de direction
Le SNUipp-FSU revendique des quotités de décharge à la hauteur de ce qu’elles doivent être : certaines décharges de direction sont défavorables en terme de quotité, il est important d’être attentif au fait qu’une décharge ne doit pas être assurée par plusieurs collègues (sauf accord de l’équipe). Certaines sont assurées par 3 personnes, cela peut être difficile à assumer et peut être source de tension.

Temps partiel
Le SNUipp-FSU a dénoncé les temps partiel à 80 % automatiquement refusés à des enseignants en classe ordinaire. La Direction académique a précisé qu’il était difficile d’organiser cette quotité, il faut les compléter par des morceaux.
Le SNUipp-FSU a prouvé que ce n’était pas forcément un problème avec les nouveaux rythmes puisqu’un 80 % correspond à 4h48. Beaucoup d’écoles ont des journées à 4h45 ou des horaires permettant d’organiser un 80 %.
Le SNUipp-FSU affirme qu’il est statistiquement impossible qu’il n’y ait aucun 80% accordé à des enseignants en classe ordinaire. Dans le Calvados, les services organisent donc les répartitions de manière à ce qu’aucune quotité n’atteigne 80 %. Les enseignants du 2nd degré peuvent obtenir cette quotité, ceux du 1er degré sont une fois de plus lésés.

Maîtres d’accueil temporaires accueillant les étudiants en Master
Les inspecteurs et inspectrices vont réfléchir à un nouveau mode de recrutement. Le choix des MAT est particulièrement opaque.
Le SNUipp-FSU a souligné l’importance de bien connaître les personnels de terrain car certains maîtres formateurs sont oubliés dans la liste.

Questions diverses du SNUipp-FSU

1) Des collègues ont demandé la validation des services auxiliaires depuis des années et n’ont aucune réponse. (pour information : tous les traitements de ces calculs sont centralisés à la Baule).
Les personnes concernées doivent se faire connaître auprès des services de l’inspection. Cependant leurs services auxiliaires sont pris en compte dans leur AGS ce qui ne les bloque pas dans leur promotion. Les dossiers les plus rapides sont traités en 3 ans.

2) Un collègue fait une réclamation pour obtenir un 80 %. Le SNUipp-FSU a démontré à l’administration qu’en organisant différemment le service de ce collègue, un 80 % aurait pu lui être accordé. En effet, si son vendredi et 1 mercredi sur 4 avaient été libérés, cela aurait dégagé 4h45 soit une quotité de 80,20%. Ce collègue sera reçu accompagné d’un-e représentant des personnels du SNUipp-FSU.

3) Une collègue affectée à temps partiel réclame le paiement d’1 jour de vacances et de 3 jours fériés (pour information : elle a son jeudi libéré et assure des décharges les autres jours sauf le lundi où son poste est composé de 32 lundis-principalement des décharges de direction 2-3 classes- mais les 4 lundis manquants tombent le 2 janvier(vacances), 1er mai, 8 mai et lundi de pentecôte).
Les services ont répondu que comme elle ne travaille que 32 lundis, elle ne peut prétendre au paiement de 36 lundis.
Le SNUipp-FSU a dénoncé la répartition des lundis par son employeur qui entraîne le non-paiement d’un jour de vacances et le non-paiement de 3 jours fériés : un jugement en cassation fait jurisprudence. De plus le 1er mai ne peut donner lieu a aucune réduction de salaire.
Réponse des services : La collègue ne travaille que 32 lundis, on doit lui en ôter 4 de son salaire.
Le SNUipp-FSU a demandé pourquoi les 4 jours non payés tombaient sur des jours fériés et 1 jour de vacances.
Mr le Directeur académique a reporté la réponse lors de l’entretien avec la collègue, qui sera accompagnée d’une représentante des personnels SNUipp-FSU14.

4) Demande d’un point sur les évaluations d’école.
Il y en a eu 17 l’année dernière. Mr l’IENA a précisé que les évaluations ne peuvent être imposées sans que les collègues soient parties prenantes. Ces évaluations ont une visée formative. Le SNUipp-FSU14 a dénoncé la pression éventuelle exercée sur les collègues concerné-es.

5) Démission de PES : 2 désistements de PES et 2 recrutements sur liste complémentaire.

6) Frais de déplacement des PES : aucune information n’a été délivrée. L’administration se limite à verser l’IFF.
Le SNUipp-FSU14 a rappelé que le recteur s’était engagé à verser soit l’IFF, soit les frais de déplacements.
Contactez le SNUipp-FSU14 pour connaître vos droits.

7) Mise en place du Livret scolaire numérique.
L’information va avoir lieu dans les semaines proches. 2 séances de formations pour les formateurs du département ont lieu le 17 et 18/10. L’ensemble des directeurs aura un temps de formation de lors de la 1ère semaine de rentrée.
Les directeurs auront ensuite pour mission de réunir un conseil de maître de 3 heures (sur 6 heures de prérentrée), dans la 1ère quinzaine de novembre.
Le SNUipp-FSU déplore que ce soit encore le directeur le maillon faible qui va devoir transmettre l’information, dans l’urgence. Il a pointé le fait que des écoles n’étaient pas toutes connectées et n’avaient pas toujours un matériel performant.
Mr l’IENA a éclairci la situation sur l’utilisation du LSUN : le livret n’est obligatoire que pour les bilans de fin de cycle : CE2 et 6eme. Les autres formes de bilans peuvent être utilisées par les équipes.

8) Contenu de la journée de solidarité : il pourra porter sur les fiches action mais aussi sur les programmes et le LSUN.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |