Retour accueil

Manifestation nationale du 14 juin : témoignage du SNUipp-FSU Calvados

jeudi 16 juin 2016

Une centaine de collègues du SNUipp et des syndicats de la FSU de Basse-Normandie était présente à la manifestation nationale du 14 juin à Paris.
Sur le chemin, beaucoup de cars convergent vers Paris, les aires d’autoroutes débordent de syndicalistes motivés à l’idée de participer à cette grande journée nationale. Arrivés à Paris, le périphérique est totalement bloqué par les bus. On descend sur le bas-côté, rejoint par des flots de manifestants et nous nous dirigeons vers la place d’Italie.
Et les espoirs ne sont pas vains. Contrairement à ce qu’a pu annoncer la presse, ce sont des centaines de milliers de manifestants qui sont bel et bien là, dans une ambiance survoltée de chansons, sifflets, mégaphones, sirènes, slogans, fumigènes...
On essaie de trouver le point de ralliement d’autres sections FSU, on abandonne, trop de monde, et on commence à défiler.

media 2640

A 17h30, heure de notre départ, le nombre de manifestants était tel que les derniers n’avaient pas encore démarré le cortège.
On n’avait pas vu une telle journée de mobilisations depuis des années.
Pourtant la presse minimise le nombre de participants, et se focalise sur les violences. L’un d’entre nous a vu une quarantaine de casseurs arriver (loin des 800 annoncés). Les CRS n’ont pas bougé. Les casseurs ont pulvérisé des vitres, ont vandalisé ce qui leur tombait sous la main. Les CRS n’ont pas bougé. Enfin, ils ont riposté : grenades assourdissantes, gazages, canon à eau. Bien trop tard.
Des centaines de CRS incapables d’arrêter quelques dizaines de casseurs !
Qui avait intérêt à les laisser arriver et dégrader tout sur leur passage ?
Certainement pas la CGT accusée de tous les maux et dont des bus ont été caillassés. Nous avons eu plus de chance qu’eux, le nôtre était quelques mètres plus loin.
C’est bien une volonté politique de laisser la situation se dégrader, de jouer la carte du sentimentalisme le lendemain dans les médias et menacer d’interdiction de manifester.

Laurence Guillouard, secrétaire départementale du SNUipp-FSU14

Les organisations syndicales organisent une votation citoyenne dans les entreprises, les administrations et les lieux d’étude. Le SNUipp-FSU appelle les enseignants des écoles à participer massivement à ce moment de démocratie en votant en ligne.

je vote en ligne

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |