Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / CAPD - Mouvement, promotions... 


Point sur les postes bloqués et les mercredis travaillés

vendredi 29 avril 2016

Le SNUipp-FSU a rencontré M. l’IENA et Mme Cocoual pour leur faire part de l’incompréhension des collègues face à la non publication de 16 anciens postes berceaux PES, attribués à titre définitif avant le mouvement aux collègues titulaires du poste fractionné.

Par exemple, un collègue à 25% dans l’école A, 25% dans l’école B, 50% dans l’école C, devient titulaire d’un 100% dans l’école C, hors mouvement.

L’administration explique ce choix par le fait que les postes de type "adjoints", "fractionnés" et "chargés d’école" sont de même nature. Leur poste est donc amélioré et cela évite que ces collègues soient victimes de carte scolaire.

Le SNUipp-FSU a rappelé que les collègues ont postulé sur des postes fractionnés et non sur des postes d’adjoints, qu’ils doivent être victimes de carte scolaire et que l’amélioration de leur poste ne peut se faire au détriment des centaines de collègues qui participent au mouvement.
Cette année, 88 postes sont potentiellement réservés pour les PES. Les collègues exerçant sur ces postes hériteront-ils eux aussi du poste complet ? C’est la porte ouverte aux dérives.
Le SNUipp-FSU a contacté l’ensemble des organisations syndicales en leur proposant d’envoyer à M. le DASEN un courrier intersyndical demandant la publication au mouvement de tous les postes d’adjoint et le respect des règles équitables.

A l’occasion de cet échange, M. l’IENA a rappelé la souplesse qui a été demandée aux IEN sur l’organisation des quatre demi-journées (journée de pré-rentrée, journée de solidarité). Les équipes doivent envoyer à leur IEN leur organisation, une date antérieure peut être prise en compte si elle correspond à la rédaction du projet d’école.

Le SNUipp-FSU demande des moyens en temps et en formation à la hauteur des dossiers “projet” et “nouveaux programmes”.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |