Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / CAPD - Mouvement, promotions... 


Pour un mouvement transparent et équitable.

samedi 16 juillet 2016

Plusieurs postes fractionnés transformés en poste définitif ont été attribués directement aux collègues effectuant le complément de ces postes, sans paraître au mouvement.

Le SNUipp-FSU dénonce la non-publication de ces postes. En effet, les barèmes pour obtenir des postes d’adjoints sont bien plus élevés que ceux obtenus pour les postes fractionnés.
De quel droit les collègues participant au mouvement, les collègues victimes de carte scolaire, les directeur-trices chassé-es de leur école suite à la fusion ne pourraient-ils pas postuler et obtenir ces postes ?

L’administration s’appuie sur la règle qui prévoit que "sont considérés comme étant de même nature les postes d’adjoint, chargés d’école, décharges totales et postes fractionnés".
Cette règle avait été écrite à l’initiative du SNUipp-FSU, il y a quelques années, pour protéger les collègues sur poste fractionné, les chargés d’école, victimes de carte scolaire afin qu’ils puissent avoir des points sur les postes équivalents et les postes d’adjoints (ce n’était pas possible avant).
Cette règle est maintenant complètement détournée, en nommant d’office des collègues sur des postes d’adjoint au lieu de leur attribuer des points de carte scolaire et faire jouer le barème, de manière transparente et équitable.
Nous avions déjà dénoncé cette dérive l’an dernier mais cette année, trop c’est trop !
Le SNUipp-FSU a interpellé les services de la direction académique afin d’obtenir des réponses et élaborer des règles précises.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |