Retour accueil

Vous êtes actuellement : Le SNUipp-FSU 14  / Actualités 


Compte-rendu et résultats CAPD du 25 février : LA direction d’école - départs en formation CAPA-SH

N’hésitez pas à contacter vos représentants du personnel SNUippFSU.

vendredi 28 février 2014

Avancement d’échelon des instituteurs

Il ne reste plus que deux échelons (le 10ème et le 11ème) pour 36 instituteurs et institutrices dans le département. Quatre collègues sont concernés par ces promotions. Le SNUipp - FSU fait remarquer que ces collègues, de part leur faible effectif, n’ont pas la possibilité d’avancer au choix et que 2007, l’année où le corps des instituteurs devait s’éteindre, est bien loin.

Départs en stage de l’ASH (options A, B, C, D, E, F et G)

Il y aura 1 départ pour l’option B, 3 pour l’option D et 1 pour l’option G.

34 candidatures ont été reçues par l’administration dans les sept options.

25 collègues sont concernés en sachant qu’il est possible de présenter sa candidature dans plusieurs options.

Les candidats sont départagés par leur ancienneté (1 an = 1 point), le service effectué en ASH (1 an = 1 point) et par une majoration de 10 points pour un candidat affecté pour l’année dans l’option demandée. En cas d’égalité, la priorité est donnée au plus âgé.

Les résultats seront transmis à l’issue de la CAPD. Un courrier sera adressé aux listes principale et complémentaire. Attention, pour rappel, l’entrée dans la formation dépend de l’obtention d’un poste dans l’option demandée…

Le SNUipp - FSU dénonce ces conditions, en particulier dans les options E et F pour lesquelles aucun départ n’est prévu. Et il regrette les faibles départs dans les options B, D et G. Ce n’est pas ainsi que l’on pourra reconstruire les RASED par exemple. L’administration prétend vouloir donner la priorité aux maîtres G dans les années à venir. Il faudra rester vigilants !

Départs en stage de l’ASH (psychologues scolaires)

La DSDEN du Calvados propose 2 départs sans savoir s’ils seront acceptés par le centre de formation de Paris.

7 collègues sont candidats et les résultats seront connus à la fin de l’année scolaire.

Le SNUipp - FSU rappelle ce qu’est la réalité du terrain : 2 postes ne sont toujours pas pourvus et des zones du département ne sont pas du tout couvertes. De plus, les besoins croissent d’année en année. Le DASEN répond qu’il y a de réelles difficultés à recruter et que pour y remédier, le Ministère voudrait assouplir le recrutement. Le syndicat intervient pour défendre le statut des psychologues scolaires.

Liste d’aptitude à l’emploi de directeur d’école de 2 classes et plus

L’administration rappelle les conditions pour y accéder : il faut au moins deux années de service en tant que titulaire au 1er septembre 2013. Si un collègue obtient un avis favorable de son IEN, il est dispensé de l’entretien avec la commission.

48 collègues ont fait la demande pour être inscrits sur la liste d’aptitude cette année contre 52 l’année dernière. Alors qu’en 2013, 18 collègues n’ont pas eu besoin de se présenter devant la commission, ils n’étaient que 6 cette année.

Le SNUipp - FSU s’interroge une nouvelle fois sur le fait que des collègues qui exercent l’intérim d’une direction puissent obtenir un avis défavorable...

Concertation sur les règles du mouvement

La version des règles du mouvement qui paraîtront au retour des vacances d’hiver ressemblera fortement à celle de 2013...

L’administration avoue qu’en cette période où elle se préoccupe de la réforme des rythmes scolaires, elle n’a pas mené de grande réflexion sur ces règles.

Les évolutions concernent :

- Les Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi : 200 points sur l’ensemble des vœux et 800 points uniquement sur les vœux perçus par le médecin du travail comme améliorant les conditions de vie de la personne handicapée.

- L’intérim de direction : les 200 points accordés sur le poste occupé durant l’intérim de direction passeront à 150 points, dans un souci d’harmoniser avec les directeurs d’école fusionnée.

- Les directrices -teurs concernés par une fusion : les 150 points attribués sur l’ensemble des directions deviendraient 150 points sur les directions du même groupe toujours par soucis d’harmonisation des règles de carte scolaire des directrices et directeurs.

Le SNUipp FSU a rappelé toutes ses revendications :

- suppression des directions à profil,

- un poste qui n’est pas paru vacant au mouvement et donc accessible à tous les collègues ne peut être attribué prioritairement à un intérimaire.

- pour le 2nd tour du mouvement, les collègues ne devraient pas être obligés de formuler uniquement des vœux sur secteur, de demander tous les secteurs et des postes en ASH s’ils ne le souhaitent pas.

- quand un poste fractionné subit une modification au moins égale à 50%, le collègue devrait être considéré comme victime de carte scolaire.

- la création d’un « mouvement des postes fractionnés » avec la vérification des représentants du personnel.

Informations

Concernant les temps partiels, l’information sera transmise après les vacances. L’administration assure qu’avec la généralisation de la réforme des rythmes scolaires, cela simplifiera les quotités.

Le SNUipp - FSU insiste pour que la quotité de service demandée soit respectée et fera remonter toutes les situations pour lesquelles ce ne serait pas le cas.

Questions diverses du SNUipp - FSU

1/ Le SNUipp - FSU se bat pour l’exercice plein et entier du droit syndical pour les collègues et s’oppose à la nouvelle formulation du courrier de réponse du DASEN sur la participation aux stages syndicaux (avis défavorable systématique si pas de remplacement disponible et révision de l’avis si proposition d’une organisation interne à l’école).

Ces stages sont un droit qu’il faut impérativement faire respecter et ils sont aussi, à l’heure où la formation continue est réduite à peau de chagrin, une occasion de découvertes et d’échanges sur nos pratiques pédagogiques.

Le DASEN prévient qu’il ne reviendra pas en arrière mais que, malgré un avis défavorable, l’administration et les circonscriptions resteront souples quant à la participation des collègues.

Le SNUipp - FSU s’inquiète et insiste sur le fait qu’un avis défavorable émis par notre supérieur hiérarchique n’a pas le même effet qu’un avis favorable !

2/ Le SNUipp - FSU évoque la situation des collègues de l’IMPRO de Démouville qui sont contraints de travailler 3 semaines de plus. Mme Héry répond que la situation reviendra à la normale à la rentrée de septembre 2014.

3/ Le SNUipp - FSU souhaite avoir de plus amples informations concernant les nouveaux stagiaires arrivant dans les écoles à la rentrée de septembre 2014.

Le DASEN répond que pour le moment les choses restent encore floues. Cependant, il sait qu’environ 50 stagiaires, issus de la session exceptionnelle du concours 2014, et qu’environ le même nombre, issus du concours rénové 2014, sont attribués au Calvados. Les premiers seront à temps plein et les seconds à mi-temps.

Le SNUipp - FSU rappelle son opposition à une réserve de postes qui lèse les collègues titualires et précise que trouver 50 postes à temps plein, ce sera difficile.

Enfin, le syndicat indique que, pour ces jeunes collègues, ce sont de très mauvaises conditions pour débuter et entrer dans le métier.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |