Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / Carte scolaire 


Fusion ? Quelques éléments de réflexion...

lundi 16 septembre 2013

Que la question de la fusion éventuelle n’arrive que parce qu’il est question de décharge de direction supplémentaire, c’est un raccourci ! On ne peut pas nier les grandes difficultés de fonctionnement des directions d’écoles et le SNUipp FSU mène chaque année la bataille des décharges de direction. Sur cette question, la bataille doit continuer !

Depuis la création des fusions il y a quelques années, JAMAIS la proposition de fusions n’est venue des équipes enseignantes ou des élus locaux. C’est toujours le DASEN qui propose en se fixant comme objectifs principaux l’économie de postes de directions et la volonté de voir disparaître les petites écoles dispersées.

Le SNUipp-FSU est CONTRE ce qu’on pourrait appeler des écoles usines, dans un département comme le Calvados (semi-rural) avec des écoles comme les plus grosses du département qui ont les effectifs d’un collège mais sans les moyens qui vont avec (décharge totale du principal-e et son adjoint-e, secrétariat, intendance, infirmerie...). Gardons des structures à TAILLE HUMAINE.

Le SNUipp-FSU n’a pas d’opposition SYSTEMATIQUE aux fusions : ce qui est intéressant,c’est d’étudier CHAQUE CAS d’écoles (nombre de classes, géographie, difficultés des élèves...) Par exemple, une fusion d’école de 2 classes élémentaires et 1 maternelle, pourquoi pas ? Dans les zones d’éducation prioritaire, par contre, nous pensons qu’il vaut mieux maintenir de petites structures.

Les questions que les équipes doivent se poser : qu’est ce que cela apporte à 1 élève ? à une équipe enseignante ? aux relations école/familles ? aux relations école/élus ?

La fusion , c’est une NOUVELLE STRUCTURE (d’ailleurs le maire de la commune ou le président d’intercom à voix prépondérante en la matière car ce sont eux qui décident des structures.

Chaque année, lors des opérations de carte scolaire, le SNUipp-FSU interpelle le DASEN et les IEN pour que les nouvelles structures envisagées soient D’ABORD un ensemble de discussions avec l’ensemble des enseignants, des élus et des parents et surtout pas avec une seule personne (Maire ou directrice d’école),

Aux questions posées, quelques éléments de réponse :

Le directeur en charge d’une grosse école (de la taille par exemple d’un petit collège) fera difficilement une animation d’équipe mais va « crouler sous les tâches administratives (on y croule déjà !!!).

Les deux équipes ne vont pas forcément se mettre à travailler ensemble parce qu’il n’y a plus qu’une seule école. Le TRAVAILLER ENSEMBLE vient d’une envie et 2 écoles séparées n’empêche pas les concertations…

Du point de vue de la carte scolaire par contre il y a danger à mutualiser les effectifs : c’est mathématique, plus il y a de classes, plus la moyenne par classe tombe, plus il y a risque de fermeture.

En fonction des répartitions, l’équipe peut se retrouver dans la situation de constituer une classe de GS/CP dont peu de collègues veulent...

à réfléchir ! Tenez nous au courant et n’hésitez pas à faire appel à vos représentants des personnels SNUIPP-FSU qui peuvent venir à votre rencontre dans votre école. Françoise TISON et Elise GADRAT, élues du personnel plus spécifiquement chargées de la carte scolaire sont de permanence le jeudi. N’hésitez pas à les contacter.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |