Retour accueil

Halte à la précarité des AVS, EVS, Contrats aidés :
Action et rassemblement 20 juin 16h30 - Pétition à faire signer !

Pour des besoins permanents, des emplois pérennes et statutaires !

MERCREDI 20 JUIN
16 heures 30
Ancienne Inspection du Travail Terminus Tram - Hérouville Saint-Clair (audience Préfet / IA / Pôle Emploi à 17 heures).

dimanche 3 juin 2012

Auxiliaires de vie scolaire (AVS), Emplois Vie
Scolaire (EVS), Contrats aidés
dans l’Éducation nationale

Contre le chômage et la précarité...

Stop au ping pong entre l’Education Nationale et le pôle emploi ! La précarité devient la variable d’ajustement des politiques de l’emploi. Nous n’acceptons pas qu’elle se généralise dans l’éducation nationale.

...des emplois pérennes et statutaires pour les écoles !

Les équipes enseignantes, les élèves ont besoin de la présence de personnels recrutés sur des postes statutaires et pérennes, formés pour assurer les missions diverses qui leur sont confiées, pouvant aller de l’accompagnement des élèves en situation de handicap à l’aide administrative à la direction et au fonctionnement de l’école.

Les organisations syndicales ont demandé audience au préfet pour évoquer la situation des 304 contrats aidés recrutés dans les écoles du département. Elles ont demandé la présence de représentants du pôle emploi, de l’inspection académique.

MERCREDI 20 JUIN
16 heures 30
Ancienne Inspection du Travail

Terminus Tram - Hérouville Saint-Clair

(audience Préfet / IA / Pôle Emploi à 17 heures).

bandeau-logos2

- Faites signer massivement la pétition AVS-EVS -contrats aidés

courrier du SNUipp-FSU alertant le Premier Minitre sur la situation du renouvellement des contrats EVS

Objet : situation des personnels recrutés en CUI dans l’Education nationale

Monsieur le Premier Ministre,

De nombreux Employés de Vie Scolaire, intervenant dans les écoles primaires, voient leur contrat se terminer à la fin du mois de juin, leur financement n’ayant été budgété par l’ancien gouvernement que pour le premier semestre. Certains ont déjà reçu la confirmation de leur non réemploi. Beaucoup n’ont pas bénéficié de la formation qui leur était due et n’ont plus comme seule perspective que le retour à Pôle emploi. Pour le SNUipp-FSU, cette situation traduit un véritable gâchis aussi bien pour le fonctionnement des écoles que pour les personnels eux-mêmes.

Ces personnels, recrutés dans le cadre des contrats uniques d’insertion, et exerçant des missions d’aide à la scolarisation des élèves handicapés (AVS) ou d’aide à la direction d’école, répondent à des besoins réels. La pérennité de ces missions est souvent remise en cause par le statut précaire de ces personnels.

Dans l’immédiat, le SNUipp-FSU demande qu’une mesure générale de prolongation de tous les contrats aidés soit prise. Nous souhaitons que des directives soient précisées par le ministère du travail pour garantir le réemploi des personnes actuellement en fonction dans les écoles et qui ont acquis une expérience et un savoir-faire.

D’une manière générale, nous souhaitons que s’ouvrent des discussions sur la création de nouveaux métiers nécessaires au fonctionnement de l’Ecole. Nous pensons que l’accompagnement des enfants en situation de handicap ou l’aide à la direction d’école, par exemple, doivent se traduire par des emplois pérennes et qualifiés.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de mes salutations distinguées.

Sébastien SIHR