Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / Rythmes scolaires 


Débat sur les rythmes scolaires, une opération de diversion avant tout !

Contribution du SNUipp et motion de conseil d’école

mercredi 3 novembre 2010

Le débat sur les rythmes scolaires a pour fonction d’occuper le terrain médiatique pour masquer les effets nocifs des réformes éducatives en cours. Il s’agit pour le ministère de convaincre l’opinion que les rythmes scolaires sont les principaux responsables des difficultés des élèves et du système éducatif.

L’aménagement du temps de l’enfant est un enjeu pour la réussite de tous les élèves, notamment ceux qui sont en difficulté. C’est aussi une question de santé. Pour fixer le temps scolaire, l’institution doit prendre en compte les travaux de recherche.

Or, en imposant de fait la semaine scolaire à quatre jours, et la suppression de 2 heures d’enseignement pour tous, le ministre Darcos n’a pas résolu la question des rythmes et de l’échec scolaire. La réflexion sur les rythmes scolaires doit s’appuyer sur l’expérience professionnelle, les recherches, l’intérêt de l’enfant et ne doit pas dépendre des intérêts économiques ni accentuer les différences sur le territoire. Elle doit envisager l’organisation sur la journée, la semaine, l’année.

Depuis 2008, la journée des enfants prend des formes différentes selon l’implantation de l’école, l’évolution des conditions de vie, la gestion de l’aide personnalisée, de l’accompagnement éducatif, de l’accueil périscolaire, de la garderie, des transports...

Le SNUipp veillera à préserver dans l’examen de ce dossier aussi bien l’intérêt des enfants que celui des personnels en dissociant le temps scolaire des élèves du temps de travail des enseignants. Il faut conserver un caractère national au calendrier scolaire.

L’organisation du temps de l’enfant nécessite une remise à plat.

Comme il le fait depuis sa création, à travers différents chantiers (colloques, Université d’automne, stages syndicaux), le SNUipp prend les dispositions nécessaires pour mener le débat avec la profession, portant entre autre sur le nombre d’heures annuelles, hebdomadaires pour les enseignants et les élèves. Il veille à partager sa réflexion avec les différents partenaires de l’école.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |